Wissant – le sentier du Fartz

Wissant – le sentier du Fartz

C’est un sentier découverte de la nature, le point de départ est situé près de l’office du tourisme.  Il est très bien balisé et, permet aux plus patients d’observezr les oiseaux nicheurs et migrateurs.

 

 

Mars 2006

Notre premier contact avec le sentier, une vraie découverte.  Quiétude, chant d’oiseaux, paysage, tout concorde au bien être…

fartz

… et même  si la  météo n’est pas au mieux, il ne pleut pas… et c’est déjà ça…

fartz

 Il fait très gris en ce matin de mars.  La lumière est faible…  je me risque quand même à une photo car, au loin, la mer est haute…

fartz

Peu à peu, la lumière revient… aidée par les ajoncs en fleurs… attention… ça pîîîque !!!!

fartz

 Bon, allez, tant pis si je me griffe aux piques acérés, un tel plan ne se refuse pas…  merci dame nature.

fartz

Cà et là, des observatoires permettent d’épier les oiseaux…  ah, si j’avais un bon téléscope avec moi !!!

fartz

Pris de l’intérieur d’un observatoire, des cygnes, au loin et sur la coline, un autre observatoire.  Avec des jumelles, j’ai pu assister au petit déjeuner d’un héron, se délectant d’une grenouille…  un carnage.. mais le monde animal doit vivre et survivre.

fartz

 

 

 

 

 

 

Février 2007

Un retour obligé lors d’un séjour à Wissant, avec ma soeur et mon beau frère, pour leur faire découvrir la région.

 

 

wissant11

Sur le  parcours, non  seulement des oiseaux, mais aussi des cheveaux et des vaches écossaises sont visibles.

wissant12

Le calme des lieux, le chant des oiseaux, tout s’unit pour vous donner un sentiment de sérénité.  Un conseil, si vous en avez l’occasion, effectuez cette balade tôt le matin, les oiseaux y sont plus nombreux.

wissant13

 wissant14

wissant-le-sentier-du-fartz.pdf

 

Le cap Gris-Nez

Le Cap Gris-Nez

Tout à fait différent du blanc nez, pourtant si proche, le cap gris-nez offre une vision différente de la côte….  un phare et un "radar" y sont implantés… ceux-ci font partie du CROSSMA, réseau de surveillance du trafic maritime…  et si, comme leurs noms l’indiquent, le Gris-Nez est de cette couleur énoncée, le blanc nez l’est de la sienne.  De nouveau, cette région nous offre une multitude de paysages.

grisnez2

Au loin, le cap blanc-nez nous nargue de sa hauteur et de sa blancheur… bien que le blanc ne soit pas sa couleur dominante…. prés de la plage, cette zone sombre, ce sont des bouchots, pieux de bois, enfoncés sur la plage ou grandissent ces fameuses moules, petites, mais  ô combienn goûteuses…

grisnez1

++++

Février 2007 – le soleil nous salue du haut et du bas !!!!

wissant

 

Le Cap Blanc-Nez

Le cap Blanc-Nez

Vue sur l’angleterre… par temp clair !

Blancnez1

 

Vue superbe, malgré la bassesse du plafond… depuis le sommet du Blanc-Nez… sur cette photo, la zone blanche est le "terril" créé par les tunelier lors de la réalisation du chunnel…  De la craie, encore de la craie, une coline de craie… et les eaux de pluie qui s’accumlulent au sommet!!!

blancnez2

Tout en haut des falaises du banc-nez, un monument, à la mémoire des Anglais et Français, morts lors de la guerre 14-18 pour défendre le détroit entre l’Angleterre et la France.

blancnez3
 

Vu du cap Blanc nez, la baie de Wissant et, au loin, le Cap griz-Nez.  Lieu dédié au parapente et à l’aéro modélisme…  auprès de l’avancée de la falaise, les plus observateurs pourrons y voir un parapentiste en pleine action !!!

++++

 

 

Février 2007 – le Cap Blanc-Nez dans la brume.

Blancnez1

Il fait froid en cet après midi d’hiver.  Mais la plage est quasi déserte.  Le monde est à nous !

Blancnez1

Une idée en passant… une photo des ondulations du sable… 

Blancnez1
 

Pas facile à photographier le cabot…  4 mois et plein d’énergie !!!  Nouis avons fini par l’avoir… à force de ruse et de patience…

Blancnez1

Ambleteuse

Novembre 2002 – Ambleteuse

Ambleteuse

Journée froide mais lumineuse.  Notre regretté Roméo  est dissipé car une jolie chienne se balade sur la plage.  Il tenait encore la forme à cette époque…  Tu nous manques, Romeo… nous avons passé des moments merveilleux en vacances avec toi…

ambleteuse2
 

 

Le fort d’Ambleteuse, vu de la plage du même nom…  voir la balade dans les dunes de la Slack.

++++

Février 2007

L’estuaire de la Slack, déjà rencontré lors du sentier du Fartz.

ambleteuse

… et le fort… vu cette fois de la plage.

ambleteuse

Et la plage, constituée d’abord d’un platier (trace géologique d’anciennes falaises)… puis de sable.

ambleteuse

Wissant – la plage

Wissant – la plage 

Janvier 2005

Un flobart, embarquation traditionnelle de pêche "à l’échouage", attend le tracteur qui le remontera dans le village, dans la cour ou le jardin d’un maison de pêcheur.

wissant
 

L’immatriculation des bateaux comporte deux lettres.  Elles indiquent le port où le bateau a son attache (ici, BL pour boulogne).  Au loin, le Cap Blanc Nez.

wissant
 

 Romeo tenait encore la forme…  après un regard furtif à son admiratrice, il repart de plus belle, à la poursuite du vent…

wissant
 

Ne trouvez vous pas que la mer n’est jamais aussi jolie qu’en hivers, le couleurs sont moins agressives et si le soleil sait se faire discret, il donne une touche romantique à toute photo.

wissant

++++

Mars 2006

 

Le vent pousse l’écume sur la plage…  ce qui lui donne un relief particulier… au loin, le cap Blanc-Nez.

wissant

 

++++

Novembre 2002

 

wissant1

En novembre 2002, la mer est particulièrement forte.  Je n’ai pas vérifié le coefficient de marée, mais je suppose qu’il était très haut…   la promenade sur la digue avait des airs de douche…  mais quel bonheur de sentir le sel des embruns sur nos lèvres….
 wissant2

Le ciel n’est pourant pas à l’orage…  mais voyez la lumière, quelques  cumulus, un fond clair grâce au soleil…  et la photo acquière un relief fantastique.

wissant3

Quel relief dans ces photos… prises à l’époque avec un compact panoramique…  le coût de ces photo
s nous à fait renoncer à cet appareil… mais nous restons toujours émerveillés par les photos de ce temps-là.

wissant4

Marée basse, ou basse mer, pour adopter le vocabulaire des côtiers…  La force de la mer et son action sur la digue, ont sculpté la plage, une quantité innombrable de mares sont visibles….  la balade se tranforme en labirynthe !!!!

Wissant5

Char à voile, cerf -volant, wind-surf, ….  les activités liées au vent, à la plage et à la mer ne manquent pas…  le grand air nous amènera à manger un morceau au Dauphin, endroit incontournable sur la digue de Wissant…  en hiver, un Welsh est super-reconstituant !!!!

 Février 2007 Un week-end mi-figue, mi-raisin.  Temps clair le vendredi et le samedi, brume épaisse le  dimanche. 

wissant1

 

 

Balade dans les dunes de la Slack

Les dunes de la Slack

http://www.calculitineraires.fr/serviceweb/carteweb.php?id=209813&zoom=14&type=G_HYBRID_MAP

untitled

Nous avons fait cette promenade (le sentier de la Slack) en novembre 2003, sous un soleil radieux.  Au boût d’une demie heure de marche, nous avons du tomber la veste.  Ce sentier balisé part du parking situé entre Ambleteuse et la pointe aux oies.  La première partie, dans les dunes, parmi la végétation.

slack 1

Le début de la promenade se déroule à découvert, mais les arbustes, les résineux de toutes sortes ont tôt fait de nous envelopper… et les bruits de la route départementale s’éffacent bientôt.

slack2

L’endroit est idylique, seuls la brise et les chants d’oiseaux se font entendre… ne troublez pas cette sérénité, parlez peu, ne quittez pas le sentier et écoutez…  franchement, ça lave la tête !!!

slack3

Malgré l’automne bien avancé, cest une symphonie de couleur qui se déploie au fil de nos pas…

slack4

 

Nous approchons de la seconde partie du sentier, qui longe la Slack, jusqu’à son estuaire et le fort d’Ambleteuse.  Remarquez l’harmonie du village, tout en douceur, sans agresser le paysage, c’est une des nombreuses raisons de notre amour pour cette région.

slack5

 

Le long de la rivière, la végétation change et nous apporte de nouvelles surprises…

slack6

Nos pas nous entraînent peu à peu vers la mer…  son doux bruissement nous parvient, par instant, avec le vent, que l’on remarque plus dans ce terrain découvert.

slack7

Le sol est maintenant composé de galets de petite taille, qui, au soleil, forment une mosaïque dans un camaïeux de bruns.  Au loin, le fort d’Ambleteuse, encore une réalisation de Vauban (mais comment a-t-il fait pour laisser son empreinte à tant d’endroits), découpe sa silhouette massive sur le bleu du ciel.

slack8

Les mouettes nous accueillent de leurs cris stridents…  et nous entamons la troisième partie de la balade, la plage.

slack9

Le soleil se mire dans l’eau, le paysage change du tout au tout, au loin, ce sont les installations portuaires de Boulogne-sur-Mer que nous apperçevons.

slack10
 

Le cordon de dunes se fait de plus en plus large, et notre marche est plus difficile dans le sable sec…  notre choix, par marée haute se limite à progresser dans le sable ou sur les galets… 

slack11

Nous ne cessons de nous émerveiller devant une telle variété de sites, traversés par ce sentier de quelques kilomètres.

slack12

Nous sommes maintenant au pied de la dune blanche, toujours en mouvement car peu de végétaux y poussent.

slack13

Nous avons perdu toute trace de balisage, est-ce la sable qui a recouvert les panneaux ?  Ou bien avons nous « loupé » un embranchement ?  En regardant en arrière, cette supposition ne nous parrait pas possible, la dune est en effet protégée par une clôture.  Nous allons essayer de retrouver le parking…

slack14

Nous grimpons au plus haut de la dune d’abord pour nous orienter… ensuite, pour prendre une dernière photo…  essoufflés mais ravis, nous appercevons le parking et notre Kangoo.  Cette promenade nous à mis en appétit…  un petit détour par le gîte (à Maninghen-Henne) et nous repartirons pour Wimereux, où nous avons réservé une table au Lutécia.

 

slack15

 

 

http://myblog.skynet.be/script.js
// =0) str=str.substr(1); if(!str) str = « slide0001.htm »; PPTSld.location.replace(MHTMLPrefix+escape(str)); }function Unload() { if ( document.body.PPTSldFrameset != null ) document.body.PPTSldFrameset.frames[1].document.body.resume();}
// ]]>