Etats d’âme – urbanisation

Commentaire au sujet des reportages publiés :  Même si l’urbanisation des stations balnéaires peut apparaître comme une cicatrice sur nos litoraux, celle-ci est nécessaire et utile, si elle est bien menée.  Des organismes comme le conservatoire du littoral veillent à contrôler et empêcher une expansion exagérée des constructions en bord de mer afin de préserver le caractère sauvage des plages.  Il faut néanmoins se rendre compte que d’importants capitaux doivent être engagés afin de préserver l’environnement.  Une exploitation intelligente et controlée des espaces littoraux permets d’engranger ceux-ci  et de mettre en place les limites entre rentabilité et préservation des espaces sauvages.

Mon sentiment : l’écologie, d’accord, à la condition de préseverver l’humain, qui n’est en somme qu’un mamifère comme les autres.

Merci Nathalie, ma fifille !!!!

Merci pour les jolies photos.

(Celles de Stéphane suivent… dans d’autres posts, mais le temps manque en cette période de fastes).

La mer est une artiste… gravure sur sable :

_new

Hello Stéphane….  ben non, c’est pas le soleil, ni autre chose  qui te donne des couleurs… c’est le vent et le froid…  vous êtes parmis les seul à avoir vu du gel sur la plage (voir plus loin).

_new

 Autre gravure… le soleil a rendez-vous avec… la mer et le sable… et un jet dans le ciel…

_new

 … le monde animal (bien qu’en passe de passer minéral ou fossile) se joint à présent au tableau…

_new

 La mer et l’écume y mettent leur… grain de sel…

_new

 … et, jamais satisfaite de son oeuvre, efface le tout, pour créer une nouvelle composition !

_new

… l’homme ne pouvait pas laisser l’oeuvre inachevée… mais avouez que celà est… presque… discret.

_new

 Voici Théo, 3 ans, il n’a vu qu’une fois la mer avant ça, il avait 1 an, et c’était depuis des rochers… manisfestement, il s’en méfie, au vu de son regard.

_new

T’es rassuré mon Loulou ????

_new

 L’immensité de la plage à marée basse.  Au loin, cette tache blanche, c’est Hardelot Plage.

_new

 Frontière entre mer et terre, gardée par des douaniers… écumants !

_new

Voici le gel, sur la plage…  à quelle température un eau tellement salée gelle-t-elle ?

_new

 Nath’s lovers…

_new

 Suite des gravures sur sable….

_new

 Lumières…

_new

 _new

 _new

 Virginité… effleurée…

_new

 … les experts à Sainte-Cécile ont identifié le coupable… c’est Monsieur Théo qui a marqué le sable de son empreinte….

_new

 Nature morte…

_new

 Retour à la… "civilisation".

_new

 Encore merci à notre fille, Nathalie, pour ce beau reportage sur la plage de Sainte-Cécile.  Dès que mes occupations le permettent, je publierai ses autres photos, ainsi que celles de son compagnon, Stéphane.

 

Premiers « locataires »

Hier, Nathalie (ma fille) et Stéphane (son compagnon) sont rentrés du Pas-de-Calais après 4 jours passés sur place.

Ils nous ont ramené une quantité appréciable de photos d’excellente qualité, et m’ont autorisé à les poster.  Je vous les propose dès que possible, en fait dès que Stéphane aura choisi celles qu’il publiera sur son blog : http://mrmikado.skyrock.com/

Visitez celui-ci et laissez lui un petit commentaire.  Il partage avec moi cet amour de la photo… et d’une certaine Nathalie !!!!

A bientôt… et merci à toutes et tous pour votre (vos) visite.

Dunes du Mont Saint-Frieux – 13 décembre 2007

Balade  sur la plage dans l’espace dunaire – 13 décembre 2007

 Un moment sans pluie, un emploi du temps moins chargé, nous abandonnons le bricolage pour quelques  instants d’évasion.

Et comme la soif nous tenaille, nous nous arrêtons au…

_new

Un autre bunker sert à nouveau d’observatoire…  mais c’est désormais les pêcheurs et les mouettes qui font l’objet des regards portés depuis ce poste pacifié.

 _new

 Le vent est fort, la mer aussi, c’est nettement perceptible sur cette photo !

_new

 En arrière plan, les dunes, où nous allons maintenant nous promener.

_new

_new
 

 _new

Malgré la fin de l’automne, la couleur n’est nullement absente.

_new

 _new

 _new

 Les pins maritimes sont les seuls végétaux à prendre de la hauteur.

_new

 Ne tire pas comme cela, Symi, de toute façon, tu resteras attaché… tel est le réglement établi par le conservatoire du littoral.

_new

 Environ 1 km vers l’intérieur des terres, un autre circuit qui mêne au sommet du Mont Saint Frieux, qui culmine à… 151 mètres, est lui, interdit aux chien…  en effet des ânes et des vaches écossaises peuplent l’endroit.  J’y ai juste fait une petite incursion pendant que Patricia restait à l’extérieur avec Symi…  mais nous ne manquerons pas de vous proposer prochaînement, une autre série de photos.  En attendant, celles de Régis Lenclos vous donneront un aperçu du coin : http://www.mincoin.com/php1/st-frieux.php

_new

_new

 Papa Pin et petits pins…

_new

 _new

 Si je ne me trompe pas, il s’agit d’une variété d’iris particulièrement adapté aux terrains sablonneux… nous reviendrons vérifier en juin.

 _new

 _new

 Balade en noir et en couleurs….

_new