Nous vous souhaitons de bonnes fêtes et une excellente année 2011

 

voeux 2011.jpg

 Décoration de fin d’année en façade d’une maison du « Chemin des bateaux » à Sainte Cécile plage.

 

Ambleteuse – Un fort, des dunes… et au milieu coule une rivière… euh, non, c’est un fleuve – mai 2010

S’il est un endroit d’Ambleteuse à ne pas manquer lors de votre passage dans la région, c’est l’estuaire de la Slack et le fort (Fort-Mahon).

 

S6302325.JPG

 

Les lieux sont particulièrement agréables.  C’est le genre d’endroit ou l’on s’assied longuement sans s’ennuyer. 

S6302326.JPG

 

Nous vous avons, voici plusieurs mois, présenté la promenade dans les dunes… voyez les corrélats à la fin de cet article.

 

S6302327.JPG

S6302328.JPG

 

Le fort Mahon a été construit par… Vauban… à la fin du XVIIéme siècle.  Il a été classé monument historique en 1965.

 

S6302329.JPG

S6302330.JPG

S6302331.JPG

S6302333.JPG

S6302336.JPG

S6302335.JPG

S6302337.JPG

 

Ambleteuse, est, comme les autres localités du coin, un endroit privilégié des pêcheurs, qui, vu l’absence de port, pratiquent l’échouage.  Voici deux photos de flobarts, ces embarcations typique de la côte d’Opale, remorqués par des tracteurs.

 

S6302332.JPG

S6302334.JPG

 

Corrélats :

http://monptitbonheur.skynetblogs.be/archive/2007/09/09/ambleteuse.html

http://monptitbonheur.skynetblogs.be/archive/2007/09/09/balade-dans-les-dunes-de-la-slack.html

 

+++

Sainte Cécile plage – Saint Gabiel plage – C’est Symi qui décide – mai 2010

 

 

S6302304.JPG

 

Bon, ça y est, on y va ?  Je ne suis pas venu jusqu’ici pour rester enfermé, moi…  si tu ne me mets pas mon harnais tout de suite, je m’en vais tout seul… je t’aurai prévenu !

S6302303.JPG

Voilà qu’il photographie le romarin… il le voit tous les jours mais il faut qu’il le photographie !

 

Bon, enfin, on est parti… il passe son temps à photographier une vielle bicoque, maintenant.  Brr… elle me fait froid dans le dos cette maison abandonnée…  elle et lui, ils la regardent avec admiration… Ils ne vont pas acheter ça quand même !

 

 

S6302309.JPG

S6302310.JPG

 

Encore un arrêt photo, à cette allure on arrivera sur la plage quand il fera noir !  Si j’avais su, je n’aurais pas tiré sur la laisse pour venir par ici.

 

S6302305.JPG

 

Enfin, on est sur la plage… c’est ici que je voulais vous emmener, c’est joli, non ?

 

S6302319.JPG

 

Beurk, pourquoi il photographie ça ?  Je ne comprendrai jamais… lève ton nez, il y a plein de belle choses à voir, le ciel, la mer, les mouettes…  et tu admires de la mousse qui tremblotte à cause du vent !


 http://static.skynetblogs.be/media/113073/968818646.AVI

 

Ben oui, elle tremblotte…  t’avais pas besoin de filmer pour le montrer… pfff…

 

S6302321.JPG

Le sable… ça continue !   Il a vraiment décidé de piquer du nez aujourd’hui… 

 

 

S6302323.JPG

 

 

Oh, des pêcheurs de crevettes… vite, ça tu dois photographier..  Ha c’est déjà fait ?   Mmmmhhh, j’adore le crevettes… et vous ?   J’aime tout ce qui vient de la mer, les moules, le poisson… ah non, les huitres, je ne sais pas en manger,  il m’a eu une fois, il m’en a donné, je l’ai prise en bouche (ben oui, je suis gourmand, et alors ?) beurk, j’ai vite recraché… comment ils peuvent avaler ça ?  Tiens au fait, Papa, plutôt que d’acheter des appareils photo, tu n’achèterais pas plutôt (hihi, c’est mon copain de la télé, ça, Pluto) des bottes et un filet à crevettes ? 

 

S6302324.JPG

Ca, c’est ce que j’appelle une belle photo…  j’adore cet endroit…  souvent on s’assied sur le banc… comme maintenant… on regarde et on écoute la mer… on est bien !!!

S6302365.JPG

 

 

Beuh, ça sert à quoi ça ?  Ah, ok, je vois, il y a un voilier à roues dessiné sur le drapeau, comme ceux ci…

 

S6302366.JPG

 

Quel drôle d’engin, quand même… Papa, il est baba de c’est trucs parce que ça avance sans moteur…  et moi, j’avance comment, hein ?  Ah, oui, c’est vrai, vous me donnez à manger pour recharger les piles que vous avez parfois envie de m’enlever…  Je ne sais même pas pourquoi vous parlez de piles… je ne les ai jamais vues, moi !

 

S6302367.JPG

 

Celui-là, il en a un de moteur… et un gros… quel bruit !   C’est encore pire que l’aspirateur de Maman…  mais, oui, c’est pareil… le sable est tout propre derrière lui, il aspire toutes le algues et les déchets qui traînent sur la plage…  génial !  Si je vois le monsieur qui conduit, je lui demande de venir à Marcinelle… les sentiers le long de l’autoroute, c’est plus sale que la plage.

 

 

S6302306.JPG

 


Alors, j’avais pas raison de vous attirer vers la plage ?  On en a vu des choses, hein ?

 

S6302307.JPG

 

Vous voulez toujours en faire à votre tête… mais moi, je compte aussi… et je connais Sainte Cécile comme ma poche… beuh, bizarre comme expession… j’ai pas de poche, moi… je connais Sainte Cécile comme mon pannier, voilà… na !!

 

S6302308.JPG

 

Bon, ok, demain, c’est toi qui décide de ce qu’on fait… où on va… mais compte sur moi, je tirerai encore sur ma laisse pour découvrir d’autre coins… je suis curieux, je sais… mais c’est une preuve d’intelligence, non ?

 

+++

 

Cap blanc nez – Mai 2010 – Hélas, le temps se couvre dès notre arrivée…

Le temps est engageant quand nous quittons Sainte Cécile à destination d’Escalles et du cap Blanc Nez.

Les champs de colza sont en fleurs et je rêve depuis des années de réaliser quelques photos de ces paysages…

 

S6302311.JPG

 

Les courbes sensuelles du Boulonnais sont du plus bel effet lorsque les champs se parent de couleurs.  Les verts tendres ou profonds, le jaune, l’ocre des terres où rien n’a encore poussé…  le bonheur prometteur du printemps…

 

S6302312.JPG

 

Et, à ce panel déjà bien riche, la mer et le ciel viennent ajouter leur touche pastelle… hélas de plus en plus gris pour ce qui est du ciel…

 

 

S6302313.JPG

 

 

Qu’à cela ne tienne, je prends quelques photos, en me disant déjà que je reviendrai lors d’une journée plus clémente et plus lumineuse.  Au retour, je me rendrai compte que le gris du ciel rend peut-être les fleurs de colza plus lumineuses… ou, en tout cas, c’est l’impression que laisse le contraste…

 

S6302314.JPG

 

Qui est donc ce peintre de génie qui parvient à nous donner, sur quelques centaines de mètres, une telle varièté de verts différents et pourtant si proches…

 

S6302315.JPG

 

Notre tout nouveau Kangoo bleu, remplaçant le jaune que nous vous présentions voici seulement deux ans (suite à l’épisode funeste du 8 février, que certains d’entre vous connaissent), ne dénature pas le paysage…

 

 

S6302316.JPG

 

Un petit saut, rapide, au sommet du Cap… juste pour quelques photo car le ciel nous inspire de moins en moins confiance…

 

S6302317.JPG

 

Vous pouvez le constater, la lumière n’est plus formidable…  c’est décidé, nous reviendrons dans les tout prochains jours…  Il n’empèche que le village d’Escalles est toujours aussi avenant… même dans la grisaille !

 

S6302318.JPG

Corrélats :

http://monptitbonheur.skynetblogs.be/archive/2008/11/18/cap-blanc-nez-aout-2008.html

http://monptitbonheur.skynetblogs.be/archive/2007/10/01/cap-blanc-nez-janvier-2005.html

http://monptitbonheur.skynetblogs.be/archive/2007/09/09/le-cap-blanc-nez.html

http://monptitbonheur.skynetblogs.be/archive/2008/06/25/kangoo-ii-a-sainte-cecile-mars-2008.html

http://monptitbonheur.skynetblogs.be/archive/2008/02/28/fort-mahon-80-janvier-2008.html

http://coups-de.skynetblogs.be/archive/2010/12/10/kangoo-a-la-casse.html

 

 

+++

Gravelines – janvier 2010

Belle découverte que cette localité de Gravelines…  ville fortifiée superbement conservée.  Bâtie sur le cours de l’Aa, ce fleuve côtier bien connu des cruciverbistes, l’essentiel de la ville est située à l’intérieur des fortifications.  Parmi les 10 km du mur d’enceinte, une partie a été érigée à la demande de Charles Quint, une autre sous les ordres de Vauban.

 

S6302261.JPG

 

La Caserne Varennes : avant la construction de cette caserne, les habitants de la ville logeaient chez eux les militaires.  Louis XIV demanda à Vauban et à Monsieur de Louvois de construire des logements pour la troupe.  Cette bâtisse de 1737 pouvait accueillir près de 600 hommes.    Impressionnant par ses dimensions (870 mètres de long), elle fut tour à tour casernement, hôpital pendant la première guerre mondiale, logement sociaux…

S6302265.JPG

 

Ca et là, sur les remparts, les corps de garde qui ont été restaurés se composent généralement d’une pièce commune, d’une chambre pour l’officier et d’un grenier.

 

S6302262.JPG

 

Les fossés en eau entourant la forteresse sont impressionnants.

 

S6302263.JPG

 

 

Les remparts offrent au visiteur un sentier de promenade des plus agréables, agrémenté de la découverte d’un patrimoine historique.  Nous allons le parcourir quelques instants.

 

S6302264.JPG

 

Nous nous sommes bien demandé ce que pouvait-être la fonction de la construction ci-dessous avec ses arches murées, sans ouvertures (ou presque).

 

S6302266.JPG

Il s’agit d’une citerne à eau de pluie, construite en 1724, elle pouvait contenir 1.420.000 litres.  Elle était alimentée par l’eau tombant sur son propre toit mais également par des aqueducs collectant celle du toit des deux casernes, de l’église et d’autres bâtiment adjacents.

 

 

S6302267.JPG

 

Elle a été utilisée pour approvisionner les militaires, puis la population jusqu’en 1945.

La citerne est reliée à l’église Saint Willibrord par une arcade.

 


S6302268.JPG

S6302269.JPG

Les robinets sont particulièrement originaux…

 

 

S6302270.JPG

 

 

Se promener dans la ville est très agréable… l’architecture des maisons, les réverbères, etc… sont un plaisir pour les yeux.

Arrivés sur la place de la mairie, une cérémonie de remises de récompense de la Gendarmerie battait son plein.

S6302271.JPG

 

Le beffroi (1827) trône fièrement sur la place.  Hélas, la lumière décline vite en ce mois de janvier… 

 

S6302273.JPG

 

Dans le jardin public aux abord de l’Arsenal trônent de nombreuses oeuvres d’art contemporain.

 

S6302272.JPG

S6302274.JPG

 

Un autre corp de garde.

 

S6302275.JPG

 

La glace sur le Canal de l’Aa démontre la froideur de ces journées d’hiver…

S6302276.JPG

 

 

S6302277.JPG

 

Hélas fermé lors de notre passage, le jardin de la poudrière aurait mérité notre visite…  et suivant l’expression désormais consacrée… nous reviendrons.

 

S6302278.JPG


Nous faisons un dernier détour pour un cliché du phare… très photogénique.  Il fut construit en 1843, en briques.  Haut de 29 métres, il faud gravir 116 marches pour atteindre son feu.

 

+++