Le ch’ti sans peine.

L’est comme un malo dins eun’catoire !

Il est comme un bourdon dans une ruche !

Source photo : https://apiscera.com/les-habitants-de-la-ruche-le-faux-bourdon/

Se dit pour qualifier un bruit de fond qui ressemble aux lamentations de celui qui se plaint tout le temps.

Source : Urchon Pico, Jean-Marie Braillon.

L’écho du Pas-de-Calais – Juillet-Août 2017, n° 172.

Des noms d’oiseaux : allée des Tourne-pierres.

A Sainte-Cécile, les rues du Val des Sablons portent des noms d’oiseaux.

Continuons notre visite.

Il existe deux variété de tourne pierre, le noir et le celui à collier. Ce sont de petits limicoles migrateurs.

Chez nous, c’est le tourne-pierre à collier que l’on peut apercevoir dès l’automne, à son retour de nidification en arctique.

Plumage nutial

Il tient son nom au fait qu’il retourne les coquillages, algues et… pierres pour trouver sa nourriture.

Merlimont – Sentier du Cochevis

Une belle journée de septembre, nous prenons la route vers Merlimont.

Après une balade en ville, nous nous dirigeons vers la dune d’amont où plusiers départ de promenades sont possibles.

Le sentier du Cochevis (oiseau proche de l’allouette), permet en 1,2 km, de découvrir la flore typique de la dune vive.