Jardin Valentine Hugo – Boulogne-sur-Mer.

Ancien jardin du couvent des Annonciades, il est aujourd’hui connu sous le nom de l’artiste peintre et illustratrice Valentine Hugo, née à Boulogne-sur-Mer le 13 mars 1887.

Les éléments de décoration du jardin sont récupérés d’anciens jardins éphémères du chef des espaces verts de la ville, Louis Djalaï.

Les fontaines et le banc ci-dessus proviennent de l’édition 2016, consacrée aux 5 sens.

Ces bancs originaux ont été vus lors de l’édition 2015, consacrée aux 7 pêchés capitaux.

Un hommage, sous la forme d’un buste, est rendu à Auguste Angelier, poète né à Dunkerque en 1848 et décédé à Boulogne en 1911.

La bibliothèque des Annonciades – Boulogne-sur-Mer

En 1628, les dames des Annonciades s’approprièrent l’hôpital Sainte-Catherine qui datait du début du 13e siècle. Sur l’emplacement, elles édifièrent leur couvent selon les plans de l’architecte boulonnais Giraud Sannier (porte la date 1693).

Durant la Révolution hôpital, le couvent devient maison de détention, magasin à fourrage. L’église devient église paroissiale Saint-Joseph de 1807 à 1866.

Le couvent a été restitué aux religieuses jusqu’en 1905.

Il abrita ensuite une école, le conservatoire, une école de danse. Durant la guerre 1939-1945, il servit de garage.

Il a été totalement réaménagé intérieurement par l’architecte parisien Richez en 1975 pour abriter les services de la bibliothèque municipale.

La façade arrière. Nous reviendrons ultérieurement pour un reportage plus complet.